Résultat de l'exercice 2017-2018

Fonds immobilier Solvalor 61
Résultat net en hausse de 3.9% sur l’exercice 2017/2018

Le 57ème exercice du Fonds clos au 30 juin 2018 reflète une stratégie d’investissement durable

Lausanne, le 25 octobre 2018 – Le fonds immobilier suisse Solvalor 61 termine son exercice 2017/2018 avec une forte croissance du total de ses revenus de 3.6% grâce au succès de la commercialisation de plusieurs projets dont celui d’Ostermundigen (BE). D’autre part, le total des charges augmente proportionnellement moins que les revenus grâce à un excellent entretien des immeubles, soit 54.6% des revenus contre 55.1% l’année précédente. Dès lors, le résultat net est en hausse de 3.9%.
Grâce au travail intensif de nos équipes permettant de finaliser avec succès la commercialisation des projets, le fonds distribuera un dividende de CHF 5.20 par part en date du 31 octobre 2018 (date paiement) avec un coefficient de distribution (payout ratio) de 98.6%.
Quant à la fortune brute, elle progresse de 2.6% et reflète la stratégie d’investissement sur le potentiel du parc immobilier existant comprenant la surélévation de deux immeubles à Lausanne et Genève. Clos au 30 juin 2018, les taux de capitalisation utilisés pour la valorisation du parc immobilier sont restés stables à 4,3% par rapport à l’année précédente. Enfin, le rendement de placement s’élève à 3.54% sur l’exercice et reflète d’une part le résultat net (2.80%) et d’autre part les gains en capitaux non réalisés issus des surélévations effectuées sur le parc immobilier (0.74%).
Une stratégie d’analyse et d’investissement gagnante
Face à un marché immobilier résidentiel très demandé par les investisseurs et soutenu par les intérêts négatifs, la stratégie d’investissement du fonds reste aujourd’hui focalisée sur la gestion active et la réalisation du potentiel du parc immobilier existant. En effet, la politique d’acquisition purement résidentielle du fonds demeure particulièrement restrictive. Seules sont retenues les opportunités d’investissement ayant passé une sélection rigoureuse afin de ne pas diluer la qualité intrinsèque du parc immobilier existant. Ce dernier étant composé de 96% d’immeubles de logement de qualité, bien entretenus et au cœur des grandes villes romandes.
Une analyse approfondie de chaque actif immobilier est effectuée dans le but de déterminer le potentiel du parc immobilier. A ce jour, les résultats de cette analyse couvrant environ 49% des immeubles ont été analysés et 25 objets ont un potentiel de densification, soit environ 50% du total des immeubles analysés. Les perspectives de croissance des revenus locatifs sur les 5 à 10 prochaines années promettent par conséquent d’être excellentes. Offrant au fonds d’excellentes perspectives, ces investissements stratégiques permettront de faire croître les revenus locatifs de manière significative à l’horizon des 5 à 10 prochaines années.
Grâce au faible taux d’endettement actuel de 4.6%, le financement des développements futurs se verra essentiellement assuré par la dette avec un ratio d’endettement cible fixé à 15%. Au demeurant, le fonds Solvalor 61 comptera parmi l’un des fonds les moins endetté du marché.
Dans ce contexte, la politique de distribution du dividende est inchangée et le dividende restera stable sur les prochaines années. A préciser que le solde non distribué contribuera au financement des projets de densification du parc immobilier existant.
Avec une stratégie consistant à valoriser de manière durable son parc immobilier, le fonds Solvalor 61 offre aux investisseurs une protection pour l’avenir contre un éventuel retournement du marché immobilier.

Personnes de contact :

Julian Reymond, Directeur, Solvalor fund management SA : 058 404 03 00

Pascal Buchs, relations médias : 022 552 46 30, buchs@cpc-pr.ch

Disclaimer
Les informations contenues dans ce document sont sans garantie et ne peuvent être considérées comme base d’une décision de placement ou d’investissement. La performance historique et la composition du portefeuille ne constituent aucune garantie pour l’évolution et la composition futures du fonds. Les données relatives aux performances ne prennent pas en compte les commissions et frais d’émission et de rachat. La publication de document hors de la Suisse peut être restreinte par certaines restrictions.



Haut de page